fbpx

C’est tendance de créer son business en association. Cependant, il serait judicieux d’investir, d’entreprendre ou d’oser dans des projets salvateurs, innovateurs qui apportent des contributions véritables dans la société. C’est cela la vision d’une entreprise de contribution. Comment peut-on passer d’une idée à une entreprise de contribution ?

Qu’est-ce qu’une idée d’entreprise ?

Entreprise de contribution - Une société au service au de la communauté
Entreprise de contribution – Une société au service au de la communauté

La création d’une entreprise débute toujours par une idée. Cette idée peut provenir de diverses origines comme un savoir-faire, une formation ou une expérience professionnelle. Elle peut également provenir d’une intuition ou d’un désir de résoudre un problème donné au sein de la société.

Lorsqu’une idée d’entreprise est toute nouvelle, elle engendre assez d’interrogations sur la capacité des futurs clients à l’accepter. Mais lorsqu’elle est banale ou classique, les interrogations vont dans le sens de son utilité par rapport aux diverses offres existantes sur le marché.

Comment transformer une idée en entreprise ?

Avant de transformer une idée en une entreprise de contribution, vous devez en premier lieu vérifier si cette idée s’accorde parfaitement avec les moyens qu’elle nécessite pour sa mise en œuvre. Il faudra ensuite étudier ses forces et ses faiblesses tout en faisant en sorte qu’elle réponde à un réel besoin chez votre cible. Cette dernière partie est nécessaire, voire primordiale pour toutes les nouvelles idées. Cependant, pour concrétiser son idée d’entreprise, il faudra créer une entreprise pour sa mise en œuvre.

Cliquez ici pour écouter le podcast du jour par MLX MEDIA
Cliquez ici pour écouter le podcast du jour par MLX MEDIA

Création d’entreprise

Créer son entreprise de contribution ne se fait pas à coup de baguette magique, c’est une succession d’étapes. Vous venez de franchir une première étape si vous avez déjà une idée, c’est une étape très importante, car sans idée il n’y a point d’entreprise. Il faut maintenant évaluer le potentiel dont dispose votre idée, vous ne pouvez vraiment effectuer cela sans procéder à une véritable étude du marché. Est-il en accord avec l’offre ? Existe-t-il des demandes ?

Votre idée et son plan de réalisation ne resteront pas longtemps dans votre tête, d’où la nécessité d’un business plan. Ensuite, vous devez faire un choix concernant le statut juridique de votre entreprise. Il faudra également procéder à des démarches administratives auprès des autorités compétentes. Enfin, vous devez vous former sur la gestion de votre entreprise et de votre activité. Toutefois, lorsque l’entreprise se crée, il faut la développer afin qu’elle puisse progresser.

Comment développer son entreprise ?

La croissance d’une entreprise de contribution est vitale pour son créateur. Il existe certaines étapes qui sont cruciales pour le développement d’une entreprise.

Établir une étude sur l’état des lieux

Pour mener à bien cette étude, il faut :

  • relever les points forts et les points faibles de votre entreprise de contribution ;
  • savoir comment positionner votre offre en termes d’innovation, de qualité, de bénéfice et de prix pour vos clients ;
  • connaître les services supplémentaires et autres qui vous différencient de la concurrence ;
  • savoir l’état de votre marché cible, son étendue, ses perspectives et sans oublier vos concurrents ;
  • Connaître votre position sur le marché face à la concurrence, votre réaction face à la clientèle et ce qui vous rend unique ;
  • avoir une idée sur le rôle de chacun de vos collaborateurs dans la progression de l’entreprise ;
  • est-ce que votre entreprise dispose d’une créativité particulière, de l’efficacité, de la performance, d’une cohésion ou encore de l’innovation ?
  • comment se présente votre stratégie de communication ?
  • quel est l’état de votre situation financière (trésorerie, performances, investissements…) ?

Cela vous permettra de ressortir les points positifs qu’englobe votre entreprise afin de mettre en place une stratégie de développement. En revanche, les points faibles vous permettront de réfléchir davantage à comment les améliorer pour procurer de meilleures bases à votre entreprise.

La planification de ses objectifs pour mieux les atteindre

Entreprise de contribution - Planifier ses objectifs pour mieux réussir
Entreprise de contribution – Planifier ses objectifs pour mieux réussir

Pour mieux réussir cette action, vous devez rendre vos objectifs très concrets. Vous pouvez par exemple trouver une image ou une métaphore qui pourrait symboliser chacun de vos objectifs. Visez l’essentiel entre le présent et l’objectif à atteindre. Pour ce faire, vous devez vous demander :

  • Existe-t-il des étapes ?
  • Quels sont les besoins au niveau de chaque étape ? Ces besoins peuvent être financiers, techniques ou encore humains. Un besoin peut également nécessiter du temps.
  • Quelles sont les compétences nécessaires pour la mise en œuvre de chaque étape ?
  • Comment planifier les diverses actions ?
  • Avez-vous besoin d’une intervention externe ? Si oui, quel type de partenariat nouer et avec qui le faire ?

Tout ceci se fera afin de mieux développer l’entreprise, c’est en réalité de l’investissement. Investir c’est effectuer une dépense maintenant en acceptant de prendre un certain nombre de risques afin d’accroître ses futurs revenus. Les dépenses seront financières, énergétiques, mais aussi en matière de compétence et aussi de temps.

Toutefois, tout ce qui est dit prend en compte les divers aspects d’une idée d’entreprise, mais qu’en est-il d’une entreprise de contribution ?

Qu’est-ce qu’une entreprise de contribution ?

Une entreprise de contribution est en quelque sorte une entreprise dont l’objectif premier est d’apporter une solution à un problème social existant. En effet, il ne s’agit pas de l’idée que la plupart des personnes ont sur l’entrepreneuriat. « Gagner de l’argent peu importe ce qui est vendu » n’est vraiment pas en accord avec la vision d’une entreprise de contribution.

Pour ces entrepreneurs, le capitalisme peut se réinventer en innovant utile pour sa communauté. Mais, il faut pour y parvenir, neutraliser les intérêts purement mercantilistes et égoïstes.

Quelle est la philosophie d’une entreprise de contribution  

Une entreprise de contribution a pour philosophie de créer un produit qui répond à un vrai besoin. Ce produit doit répondre à une vraie problématique concernant le bien-être ou la sécurité pour tous. Donc, un entrepreneur avec une vision ou un but social pensera d’abord à apporter de la valeur à la société en essayant d’apporter une solution ponctuelle à un problème social.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DES ENTREPRENEURS AUTHENTIQUES SUR YOUTUBE
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DES ENTREPRENEURS AUTHENTIQUES SUR YOUTUBE

Exemple d’entreprise de contribution

Un entrepreneur (Sébastien Llorca) comme on en rencontre rarement dans les colonnes du management l’a bien compris en nous montrant efficacement la voie à travers la création de « smartear ». Il s’agit d’une idée innovatrice qui représente plutôt une solution technologique à un problème existant dans la société.

Comme Sébastien, beaucoup d’autres ne manquent pas d’atouts, mais savent-ils les peaufiner afin de les rendre contributrice à la communauté au lieu d’être uniquement mercantiliste ? Pour répondre à cette question, il faudra cependant démarrer par la création d’entreprise de contribution.

Comment créer une entreprise de contribution ?

Pour créer une entreprise de contribution, il faudra d’abord avoir une idée. Cette idée peut provenir de diverses sources comme un mal persistant dans la société ou ayant peut-être rapport avec la santé, la sécurité, les finances, le bien-être… Elle peut également provenir d’une expérience personnelle.

Par ailleurs, elle est aussi une activité qui rassemble différents facteurs de production afin de vendre des biens ou des services. Cela permet par la suite de distribuer les revenus en échange de l’utilisation des différents facteurs qu’implique la production. Par ailleurs, il est important de savoir que la création d’entreprise rime avec la création d’emploi, ce qui est d’ailleurs essentiel dans la société. Toutefois, il ne suffira pas d’une idée pour créer une entreprise, mais aussi des idées pour la développer.

Comment développer son entreprise de contribution ?

Quand on crée une micro-entreprise, la première des choses est de la développer. Une entreprise surtout une entreprise de contribution ne peut se développer avec une seule personne. Si vous êtes un micro-entrepreneur qui dispose d’une idée d’innovation ou de partenaires en affaire, vous aurez besoin d’une bonne équipe pour exceller dans votre objectif. La richesse d’une équipe est d’ailleurs très importante.

Comment avoir une bonne équipe pour son entreprise

Votre affaire doit beaucoup plus se recentrer sur votre personnel, c’est-à-dire les salariés. Nombreux sont encore ces entrepreneurs qui continuent toujours de penser qu’il suffit d’une idée innovatrice pour réussir sa vie entrepreneuriale. C’est en effet ce qui établit une différence entre un leader en entreprise et un manager en entreprise.

Le leader prend en compte l’avis de son équipe au point le plus profond qui puisse exister. Il se concentre d’abord sur la manière de tirer son équipe vers le haut tout en restant à ses côtés. Est-ce que les membres de l’équipe sont épanouis dans l’exercice de leur activité ? Le leader n’hésitera pas donc à payer des formations professionnelles afin de rehausser le niveau professionnel de son personnel. Tout cela est d’ailleurs bien expliqué par Sébastien Llorca qui est un entrepreneur social.

Cependant, comment peut-on passer d’une idée d’entreprise à une idée de contribution ?

Comment peut-on passer d’une idée à une entreprise de contribution ?

Entreprise de contribution - Innover permet de créer de la valeur
Entreprise de contribution – Innover permet de créer de la valeur

L’idée première d’une entreprise de contribution, c’est de créer de la valeur dans la société. C’est aussi d’apporter quelque chose d’utile et de nécessaire. La plupart des entreprises de contributions innovent à l’image des « start-ups ». Ici, il est surtout important de savoir que ce type d’entreprise met un accent particulier sur la gestion de son équipe.

Comment gérer une entreprise de contribution

Le chef d’entreprise ici est une personne qui implique tout le monde dans la gestion de sa boîte. Il ne se contente pas de donner des ordres ou des missions à ses collaborateurs, mais de les impliquer d’une manière sincère dans le développement de l’entreprise. Pour cela, il faut mettre l’humain au cœur du développement de l’entreprise.

Il faut discuter ou dialoguer avec le personnel, ce qui permettra de mieux comprendre chaque personne. L’autre avantage est que cela permettra également de tirer l’équipe vers le haut ; une bonne équipe engendre toujours de parfaits revenus. La vision en effet, c’est de créer un groupe dans un esprit d’harmonie vers un objectif en commun. Les grands leaders de ce monde sont des personnes qui ont réussi à faire cohabiter les gens pour aller vers quelque chose de plus grand.

Napoléon Hill disait « Lorsque vous créez votre mastermind (groupe), pour que les gens viennent vous aider, pensez toujours aux avantages que vous pouvez leur transmettre ».

Peut-on réussir son entreprise sans la contribution d’un groupe ou d’une équipe ?

Pour être honnête tout de suite, cela n’est pas possible, ce n’est vraiment pas évident d’y parvenir sans une équipe. Il est vrai qu’au cours de votre cursus universitaire, pour ceux qui ont fait des écoles de commerce par exemple, vous n’apprendrez pas cela. Mais il est très important de reconnaître que le cœur d’une entreprise aujourd’hui, c’est l’humain. Vous devez obtenir le meilleur de chaque membre de votre équipe. L’idée n’est pas forcément de recruter les meilleurs, mais de savoir communiquer avec votre équipe.

Il faut aussi laisser un tant soit peu la créativité à votre équipe. Tout en faisant cela, vous pouvez l’accompagner. Aussi, il faut que chaque personne qui travaille avec vous soit fière de son activité. 

Par ailleurs, il faut considérer la relation qu’à l’entrepreneur avec la banque ou avec ses fournisseurs. Savoir communiquer est la base du développement d’une entreprise, que cela soit interne ou externe. Un leader doit également prendre ses responsabilités.

Entreprise de contribution : La responsabilité du leader

Un leader doit savoir se remettre en question, peu importe les circonstances. Tout ce qui arrive dans votre entreprise vous octroie une responsabilité directe que vous ne pouvez pas décliner en tant que leader. Tout le monde fait des erreurs, c’est d’ailleurs l’essence de l’autoformation en entrepreneuriat. Cela permet d’acquérir de l’expérience et de gravir des échelons. Donc, il est important de se responsabiliser face aux diverses situations.

Entreprise de contribution : Quelques conseils pour repartir de zéro

Quand on veut repartir de zéro, la première des choses est de recenser ses erreurs passées et ne plus les reproduire de nouveau. Il faut maîtriser sa cible ou son marché. Pensez à une stratégie d’investissement bien planifiée. Il faut surtout étudier son marché quand on fait du B To C (business to consumers) qui représente la vente aux clients finaux. C’est assez complexe d’où une nécessité d’étude approfondie.

Que vous soyez à la tête d’une entreprise de contribution ou non, il est essentiel de déléguer des tâches. À force de vouloir tout faire ou tout contrôler, vous ne parviendrez à rien. Cela n’a aucun rapport avec vos connaissances, compétences ou diplômes.

Que pouvons-nous retenir ?

Une entreprise de contribution est comme toute autre entreprise. Sa particularité est qu’elle arrive à ajouter de la valeur à la société ou résoudre un problème. Cette entreprise contribue aussi comme tout autre à la création de l’emploi tout en apportant une certaine richesse.

Pour aller plus loin, nous vous proposons également de suivre la vidéo : Comment Passer d’une Idée à une Entreprise de contribution – ITW avec Sébastien Llorca

Chat ouvert
1
💬 Besoin d'aide ?
Comment puis-je vous aider ?